top of page

pH

Dernière mise à jour : 15 mars

Qu'est-ce que le pH ?

Le pH urinaire est la mesure de l'acidité ou de l'alcalinité de l'urine. Il indique la concentration d'ions hydrogène dans l'urine, les valeurs de pH les plus basses indiquant une plus grande acidité et les valeurs de pH les plus élevées indiquant une plus grande alcalinité.



Comment les niveaux peuvent-ils être affectés ?

Les niveaux de pH urinaire peuvent être affectés par le sport de plusieurs manières :

  1. Déshydratation : Pendant l'exercice, surtout lorsqu'il est intense et prolongé, vous pouvez perdre une quantité importante de liquides par la transpiration. Une déshydratation peut entraîner une concentration de l'urine, ce qui peut rendre l'urine plus acide.

  2. Production élevée d'acide lactique : Lorsque vous faites de l'exercice, votre corps produit de l'acide lactique en réponse à l'effort. Cet acide lactique se retrouve alors dans le sang, puis est filtré par les reins pour se retrouver dans les urines.

  3. Respiration profonde et rapide : Lors d'un exercice intense, vous avez tendance à respirer plus profondément et plus rapidement pour fournir plus d'oxygène à vos muscles. Cela peut entraîner une accumulation de dioxyde de carbone dans le sang, ce qui peut acidifier le pH du sang et éventuellement acidifier le pH de l'urine.

  4. Régime alimentaire et suppléments : Certains régimes riches en protéines ou en aliments acides (principalement d'origine animale) peuvent également influencer le pH urinaire. La prise de certains suppléments, comme les compléments à base de protéines ou les boissons énergétiques, peut affecter l'équilibre acido-basique de l'organisme et donc le pH de l'urine.

  5. Stress oxydatif : L'exercice peut provoquer la production de radicaux libres (molécules réactives et capables de réagir avec les protéines et les lipides). Une accumulation de ces radicaux libres peut induire des dommages cellulaires ou encore un stress oxydatif dans le corps, ce qui peut influencer l'équilibre acido-basique. Des niveaux élevés de radicaux libres produits lors d'une activité sportive peuvent donc rendre l'urine plus acide.

  6. Durée et intensité de l'exercice : Des séances d'entraînement plus longues et plus intenses peuvent avoir un impact plus significatif sur les niveaux de pH urinaire que des exercices légers ou modérés.


Il est important de noter que des variations temporaires du pH urinaire en raison de l'exercice sont généralement normales et temporaires. Il est toujours recommandé de maintenir une hydratation adéquate pendant l'exercice et de suivre un régime équilibré pour favoriser un pH urinaire optimal.


Comment puis-je maintenir un taux optimal ?

Pour maintenir un pH urinaire optimal, il est possible d’appliquer les conseils suivants :

  • Bien s’hydrater : Boire beaucoup d'eau tout au long de la journée aide à maintenir des niveaux de pH optimaux. Essayez de boire au moins 2 à 3L d’eau par jour, ou plus si vous êtes physiquement actif ou s'il fait chaud.

  • Échauffement et récupération appropriés : Intégrez des séances d'échauffement avant l'entraînement et des périodes de récupération après l'entraînement. Cela peut aider à réduire le stress oxydatif et à maintenir l'équilibre acido-basique de l'organisme.

  • Variété d'activités physiques : Pratiquez une variété d'activités physiques pour éviter la surcharge de certains groupes musculaires et réduire le risque de fatigue excessive, ce qui peut perturber l'équilibre acido-basique.

  • Alimentation équilibrée : Adoptez un régime alimentaire riche aliments antioxydants :

Fruits et légumes

Fruits secs

Noix et graines

Légumineuses

-     Baies (fraises, myrtilles, framboises, mûres…)

-     Agrumes (citrons, oranges, pamplemousse…)

-     Légumes à feuilles vertes (épinards, chou frisé, brocoli…)

-     Légumes colorés (carottes, poivrons, tomates…)

-     Raisins secs

-     Pruneaux

-     Dattes

-     Figues

-     …

-     Noix

-     Amandes

-     Noisettes

-     Graines de tournesol

-     Graines de citrouille

-     Graines de lin

-     ...

-     Haricots,

-     Pois chiche

-     Lentilles

-     …

Ces aliments ont tendance à avoir un effet alcalinisant sur l'organisme et peuvent aider à maintenir un pH urinaire optimal. Limitez la consommation d'aliments et de boissons acides tels que les aliments transformés, les sodas, le café et l'alcool.

 

  • Surveiller l'apport en protéines : les régimes riches en protéines peuvent augmenter l'acidité de l'urine. Bien que les protéines soient importantes pour la réparation et la croissance des muscles, une consommation excessive peut entraîner un pH urinaire acide. Il faut viser un apport 2 à 3 fois par semaine en protéines.

 

En adaptant votre programme sportif en fonction de ces conseils, vous pouvez aider à maintenir un pH urinaire optimal pour favoriser un maintien des performances sportives maximales.


14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page